Historique

Le PCSCFNB s’est donné une mission à trois volets : donner pouvoir aux femmes, aux familles et aux communautés; comprendre les besoins; et aider les femmes à faire des choix. À titre de partenariat, il est avant tout dirigé par des bénévoles, c’est-à-dire par des infirmières et des représentantes de la communauté et des organismes partenaires qui ont constaté des lacunes préoccupantes en matière d’information à l’intérieur du système de soins de santé. Le PCSCFNB tente de maintenir une représentation linguistique et géographique équitable au sein de son groupe de base. Conscient de la vaste expérience des femmes ayant survécu à un cancer du sein ou à un cancer féminin, il a aussi choisi d’inclure celles-ci parmi ses principales membres.

Pour accomplir son mandat de renforcement du pouvoir des femmes, le PCSCFNB met à leur disposition les renseignements qui leur permettent de prendre les bonnes décisions. Le PCSCFNB sait qu’au bout du compte, les décisions à prendre pour une femme ayant reçu un diagnostic de cancer du sein ou de cancer féminin appartiennent à la femme et non pas aux professionnels de la santé. Grâce aux renseignements fournis par le Partenariat, les femmes peuvent explorer diverses thérapies, tant parallèles que traditionnelles. Il est important pour les femmes et leur réseau de soutien d’avoir accès à des renseignements écrits pour les aider à composer avec le cancer. Lesdits renseignements pourraient prendre la forme d’une trousse documentaire à l’intention de la patiente. Le PCSCFNB a reconnu qu’une telle trousse devait comprendre des renseignements financiers, car les coûts associés au traitement sont parfois élevés. Il faut notamment tenir compte des frais de déplacement et, pour les femmes autochtones, des coûts qui ne sont pas couverts par le programme des Services de santé non assurés offert aux Inuits et aux membres des Premières nations par l’intermédiaire de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI) de Santé Canada.

Initialement, le Partenariat se concentrait uniquement sur le cancer du sein. En réponse aux demandes de la communauté, il a par la suite intégré les cancers féminins à son mandat et conçu des ressources relatives aux cancers gynécologiques. Le PCSCFNB a aussi mis sur pied un programme de personnes-ressources en communauté dans le cadre duquel des bénévoles (navigatrices non professionnelles) sont formées pour aider les femmes atteintes ou à risque d’un cancer du sein ou d’un cancer féminin en les mettant en contact avec des services de soutien provinciaux, régionaux (régies de la santé) et communautaires. Les clientes comprennent des membres de groupes mal desservis, comme les populations rurales, francophones, multiculturelles et autochtones. Les personnes-ressources en communauté sont souvent elles-mêmes des survivantes de cancer. Les femmes, les membres de leur famille ou des personnes désignées peuvent aussi communiquer avec la personne-ressource afin d’obtenir de l’information ou de connaître les services fournis dans leur communauté.

Un des principaux aspects du travail accompli par le Partenariat consiste à fournir des occasions et des moyens pour assurer la continuité de l’accès à l’information et aux mécanismes de soutien, ce qui ne se fait pas dans le système de soins de santé général. Pour ce faire, le PCSCFNB s’est constitué en corporation et obtient ainsi des fonds et des subventions de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), du gouvernement du Nouveau-Brunswick (par l’intermédiaire de la Direction des questions féminines, Bureau du Conseil exécutif), de la Fondation canadienne du cancer du sein (division de l’Atlantique) et de Cancer de l’ovaire Canada. Il a également établi de nombreux partenariats et reçu des contributions en biens et services d’un large éventail d’organismes, dont la Société canadienne du cancer, le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick, les régies régionales de la santé Horizon et Vitalité du Nouveau-Brunswick, des organismes privés et des survivantes du cancer.

SAMPLE TEST BLOCK

TESTING NEW BLOCK